monferrato-italy-landscape-gaudio-wine-barbera

PIEMONT

Piémont

Découvrez plus en profondeur nos artisans vignerons du Piémont :

Le Piémont est une région viticole italienne où les cépages sont la clé. Les grands vins rouges de la région intenses, parfumés, alcoolisés, tanniques et de longue garde doivent tout au cépage Nebbiolo à maturité tardive - son nom viendrait d’ailleurs du brouillard typique dans la région, la nebbia en italien. Cependant, cette région possède également d’énormes quantités de Barbera, plus vif et jouteux, et de Dolcetto, plus doux. Les raretés locales sont le Brachetto, au goût de fraise, le Freisa, doux et perlant, et le grignolino, léger et acidulé - appelé également le Pinot piémontais.

Le Piémont abrite également une variété de cépages blancs locaux qui ont des caractéristiques communes telles que la délicatesse, la sécheresse et un arôme de poires mûres. Le Cortese est le cépage blanc le plus connue, avant le Gavi, l’Arneis ou encore le Vermentino. Le raisin blanc le plus prolifique du Piémont reste le Muscat qui est à l’origine du Moscato d’Asti. Ce sont des vins qui ont la capacité d’être extrêmement légers, moins de 6% d’alcool, rafraîchissants, frizzante et avec un fruité doux : un excellent choix pour servir avec le dessert après un repas lourd.

Dans le Piémont, les vins sont étiquetés par cépage - le Nebbiolo d’Alba, le Barbera d’Asti ou encore le Dolcetto di Diano d’Alba. Le Nebbiolo peut d’ailleurs vous offrir toute la majesté du Piémont dans une bouteille à une fraction de prix d’un grand Barolo. Il en est d’ailleurs de même pour un grand Barbera ! Ce cépage a toujours été cultivé dans cette région et était considéré comme un vin léger, acidulé et gouleyant autrefois. Cependant, avec l’introduction des petits fûts de chêne français pour la maturation des vins, le Barbera possède dorénavant un profil beaucoup plus concentré et extrait. Il s’agit de vins sérieux destinés à vieillir.

Historiquement, le vin piémontais est un vin monocépage. Toutefois, ces dernières années on voit un nombre croissant de producteurs expérimentant les assemblages : Barbera avec de la Freisa par exemple, comme dans la cuvée du Barbera del Montferrato de Beatrice Gaudio.

Le Dolcetto est considéré comme le vin le plus convivial du Piémont : c’est un vin qui déborde de fruits, profond et souvent assez alcoolisé. Le Dolcetto est très utile pour les producteurs car, à l’inverse du Nebbiolo qui mûrit tardivement et difficilement, il mûrit même sur des sites moins favorisés, exposés au Nord. Son nom - “le Petit Doux”- provient du fait qu’il a un goût doux, contrairement au Nebbiolo ou au Barbera beaucoup plus acides. Il produit en général des vins qui doivent être bu dans sa jeunesse (cinq ans de vieillissement maximum). Les meilleurs Dolcetto sont étiquetés Dolcetto d’Alba.

Les plus grands vins du Piémont sont le Barolo et la Barbaresco. Ce sont deux stars du monde du vin, qui ne sont pas faciles à comprendre. La Barolo, par sa haute teneur en tannins et en acidité, possède la capacité de vieillissement la plus grande. C’est un vin majestueux qui exprime la concentration du raisin Nebbiolo qui a mûri tranquillement en automne sur des sols qui ont été cajolés toute l’année, avec un travail minutieux lors de la vinification et du vieillissement. Il existe cependant une grande diversité de Barolo sur les onze communes qui composent le Barolo DOCG. Les vins issus de raisins cultivés à l’est au nord, dans les villages de Castiglione Falletto, Monforte d’Alba et Serralunga, ont tendance à être plus serrés et concentrés que ceux des villages occidentaux de la Morra et de Barolo.

Ce n’est que récemment que les vignerons des Langhe sont passés du statut de paysans à celui de viticulteurs sophistiqués possédant leurs propres étiquettes. Ils ont fait l’apprentissage du contrôle des fermentations afin d’extraire uniquement le meilleur des raisins, et non plus les tanins trop astringents. L’introduction des petites barriques de chêne français a également changé le caractère du Barolo ces dernières années, et a remplacé les barriques de chêne slaves. Le réchauffement climatique joue aussi un rôle dans l’évolution du Barolo : le Nebbiolo, à maturation tardive, réussi ces dernières années à atteindre une maturité complète et glorieuse !

Showing 1–12 of 18 results

1 2

Login

Lost your password?