conti-di-san-bonifacio-toscane-italia-wine

TOSCANE

Toscane

Découvrez plus en profondeur nos artisans vignerons Toscans :

C’est dans les collines médiévales de la Toscane que se trouve la plus grande concentration de viticulteurs ambitieux et dévoués de l’Italie. Cette région est le pays des petits producteurs, plutôt que des coopératives, grâce à la fortune non négligeable que les petits propriétaires ont gagné ailleurs (comme dans la Napa Valley en Californie). Depuis les années 1970, les petits producteurs de vin s’installent dans le paysage toscan. Dans les années 1960, des clones de Sangiovese ont été plantés pour leur rendement - la quantité au-delà de la qualité. Par la suite, de nombreuses recherches ont été établies dans la région afin d’identifier les clones de Sangiovese qui produisent des vins de meilleure qualité. Aujourd’hui la grande majorité du Chianti possède un super niveau de qualité par rapport au vin pâle et acidulé d’autrefois. Le Chianti d’aujourd’hui est un vin de couleur profonde, vieillit dans du chêne avec un potentiel de vieillissement et des saveurs de prunes et de châtaignes.

Le potentiel de vieillissement des vins Toscanes est semblable à celui des Bordeaux rouges grâce au paysage vallonné, aux altitudes relativement élevées et au climat tempéré, toutefois les saveurs sont bien différentes. Le Sangiovese est le roi Toscan et la qualité du vin qu’il produit dépend fortement de l’exposition et de l’altitude à laquelle la vigne est plantée. Le Chianti est la zone viticole la plus importante de la Toscane, même si elle est très divisée. Un Chianti est un vin produit à partir du cépage Sangiovese avec des ajouts variables de cépages locaux et internationaux. Il existe une grande diversité qualitative de Chianti. Pour découvrir ce que les collines toscanes ont à vous offrir, il faut aller chercher un vin portant le nom de l’une des huits sous-zones supérieurs : Chianti Colli Aretini, Chianti Colli Fiorentini, Chianti Colline Pisane, Chianti Colli Senesi, Chianti Montespertoli, Chianti Montalbano, Chianti Rufina et le Chianti Classico. Les noms des sous-régions font, pour la plupart, référence au nom des collines sur lesquelles les vignes sont plantées.

En 1984 des réglementations ont été introduites pour élever le Chianti et le Chianti Classico au statut de DOCG en insistant sur des rendements relativement bas, des périodes de vieillissement minimales et la disqualification des raisins des vignes de moins de cinq ans. Le Sangiovese constitue l’épine dorsale d’un Chianti Classico mais les producteurs sont autorisés à ajouter 20% de cépage autre comme le Merlot, la Syrah et le Cabernet Sauvignon. L’arrivée des petites barriques de chêne français dans les chais toscans, qui ont remplacé les foudres de chêne slave, a également eu un impact positif sur la recherche de qualité du Chianti. Cela a permis au vin Chianti de concentrer et d’adoucir les saveurs des vins. Récemment, certains producteurs reviennent aux fûts de chêne plus grands et plus traditionnels pour respecter les vins 100% Sangiovese.

L’expression la plus réputée du Sangiovese se trouve dans la zone du Brunello di Montalcino, autour de la ville de Montalcino, près de Sienne. Le Brunello est en fait une souche locale de Sangiovese, concentrée par le climat plus chaud de la région et qui est le seul responsable de l’un des plus grands vins d’Italie. Cette région aux sols pauvres et infertiles n’a aucun mal à faire mûrir les raisins peu nombreux des vignes. Il en résulte l’essence de Sangiovese, à la capacité de vieillissement éternelle. Le Brunello di Montalcino ne peut d’ailleurs pas être commercialisé avant l’âge de quatre ans et est rarement bu par plaisir dans sa première décennie. Les vins plus légers de la zone sont vendus sous le nom de Rosso di Montalcino.

Le Vino Nobile di Montepulciano a été élevé au rang de DOCG en même temps que le Brunello, mais il n’a toutefois pas encore atteint la même qualité en termes de concentration que le Brunello - certainement à cause du climat plus chaud et aux normes de vinification moins strictes. Cette région produit un vin plus léger et précoce, le Rosso di Montepulciano. Les périodes minimales de vieillissement en chêne ont été réduites à un an au lieu des deux ans requis pour le Brunello. Il faut minimum 70% de Sangiovese dans l’assemblage, ce qui permet une utilisation plus enthousiaste des variétés autochtones et internationales.

La Toscane est une région très intéressante, qui a encore tant à apprendre sur ses terroirs et son potentiel malgré son passé vinicole et sa réputation.

Showing all 12 results

Login

Lost your password?