mohua-wines-central-otago-new-zealand-pinot-noir-sauvignon-blanc

NOUVELLE ZELANDE

Nouvelle Zélande

Découvrez plus en profondeur nos artisans vignerons néo-zélandais :

La vinification et la viticulture remontent à l'époque coloniale de la Nouvelle-Zélande. Le britannique James Busby, un œnologue passionné qui avait également créé des régions viticoles en Australie, comme la Hunter Valley, produisait du vin sur ses terres près de Waitangi pour les soldats britanniques stationnés sur place en 1836. Pendant la première moitié du 20e siècle, des facteurs économiques, législatifs et culturels ont fait du vin une activité économique marginale. L'utilisation la plus courante des terres en Nouvelle-Zélande durant cette période était l'agriculture animale, tandis que les exportations de produits laitiers, de viande et de laine dominaient l'économie.

À la fin des années 1960 et au début des années 1970, ces facteurs qui avaient freiné le développement de l'industrie vinicole ont subi simultanément des changements subtils mais importants. En 1973, la Grande-Bretagne est entrée dans la Communauté économique européenne, ce qui a nécessité la fin des conditions commerciales historiques pour la viande et les produits laitiers néo-zélandais. Cela a finalement conduit à une restructuration spectaculaire de l'économie agricole. Avant que cette restructuration ne soit pleinement mise en œuvre, la diversification des produits "primaires" traditionnels (produits laitiers, viande et laine) vers des produits ayant un rendement économique potentiellement plus élevé a été explorée. La vigne, dont la production est optimale dans des environnements peu humides et peu fertiles, a été considérée comme adaptée aux zones qui étaient auparavant des pâturages marginaux.

Les régions viticoles de Nouvelle-Zélande s'étendent des latitudes 36°S au nord et à 45°S au sud. Le climat de la Nouvelle-Zélande est maritime, ce qui signifie que la mer régule la météo, produisant des étés plus frais et des hivers plus doux que ceux que l'on pourrait attendre à des latitudes similaires en Europe et en Amérique du Nord. Les climats maritimes ont tendance à présenter une plus grande variabilité, avec des vagues de froid possibles à tout moment de l'année et des périodes de chaleur même au cœur de l'hiver. Le climat est généralement plus humide, mais les régions viticoles se sont développées à l'ombre des pluies et à l'est, sur la côte opposée au vent dominant chargé d'humidité. Les régions viticoles de Nouvelle-Zélande ont tendance à connaître des nuits fraîches, même pendant les étés les plus chauds. Les nuits fraîches constantes ont pour effet de produire des fruits qui ont presque toujours une forte acidité.

La Nouvelle-Zélande est depuis longtemps connue pour son Sauvignon Blanc, qui domine son industrie vinicole. Le style diffère selon si nous sommes au Nord ou au Sud du pays : la partie Nord est plus chaude et produit du Sauvignon Blanc avec des saveurs plus tropicales, tandis que la partie Sud, notament dans la région de Marlborough, crée des vins avec une plus forte acidité et des parfums de poivrons verts ou de groseilles.

Le Pinot Noir est le second cépage le plus planté en Nouvelle-Zélande après le Sauvignon Blanc. Il grandit notamment dans la partie Sud du pays, surtout dans la région de Central Otago, et également dans quelques sites au Nord, et produit des vins fruités avec des tannins fins et souvent des hauts niveaux d’alcool à cause des UV plus forts dans l’hémisphère Sud. La Nouvelle Zélande cherche à se spécialiser dans la production de Pinot Noir de très grande qualité.

Showing all 5 results